“Russia, Oriente slavo e Occidente europeo”

Parution de C. Pieralli, C. Delaunay, E. Priadko (a cura di), Russia, Oriente slavo et Occidente europeo : fratture e integrazioni nella storia e nella civilità letteraria, FUP, 2017.

Le recueil d’articles issus du colloque international “Fractures et intégrations entre la Russie, le monde slave-oriental et l’Occident” (16-17 avril 2015, Florence) auquel plusieurs doctorants du laboratoire “Passage” avaient participé, vient de paraître! Deux membres du laboratoire (Claire Delaunay et Eugène Priadko) ont également pris part à la réalisation de l’ouvrage. Celui-ci est en accès libre sur le site des Firenze University Press.

École d’été en Russie (24-26 août 2015)

Chaque année, le Centre d’études franco-russe organise une école d’été. Le but est de proposer à de jeunes chercheurs ou doctorants de réfléchir autour d’un thème commun, de confronter leurs approches, de faire part de leurs difficultés d’interprétation au cours de discussions stimulantes enrichies par les interventions critiques de chercheurs spécialistes.

En 2015, organisée en partenariat avec l’EHESS, l’Université de Strasbourg, le Labex Tepsis et la Haute École d’Économie de Moscou, l’école d’été a eu lieu du 24 au 26 août. Après s’être tenue dans des lieux aussi divers que Smolensk, Rostov-sur-le-Don, Carélie, Bachkirie, ou encore sur une île du lac Baïkal, elle a cette fois accueilli les participants à Moscou, dans les locaux de la dynamique Haute École d’Économie. Le thème était « À la première personne. Écritures de soi de l’Antiquité à l’époque contemporaine », favorisant les approches interdisciplinaires (sociologie, anthropologie, histoire, littérature, philosophie, etc.). Les langues de travail étaient l’anglais et le français.

Pour ma part, dans le cadre de la session intitulée « Le personnel et le commun : jeux de pouvoir », j’ai proposé d’aborder les journaux personnels du siège de Leningrad comme un « lieu de rencontre entre voix de l’intime et voix du pouvoir ». Ce fut une expérience enrichissante à plusieurs égards. Tout d’abord, ces trois jours d’échanges ont été l’occasion de rencontrer des chercheurs travaillant sur des aires géographiques différentes, issus de disciplines variées, ce qui en soi constituait un apport incontestable. Ensuite, d’un point de vue plus personnel, les remarques qu’a suscitées ma présentation se sont avérées particulièrement constructives pour l’affinement de mon analyse (je remercie tout spécialement Larissa Zakharova et Alain Blum, chercheurs à l’EHESS).

Pour en savoir plus sur l’argumentaire de l’école d’été, voir l’appel à communications : http://www.afr-russe.fr/spip.php?article4009

Pour voir le programme détaillé de l’école d’été, voir sur le site du CEFR : http://www.centre-fr.net/events/494/

Pour un compte-rendu de l’école d’été (en russe) et quelques photographies : http://www.hse.ru/news/edu/157370496.html.

Appel à contributions

Le présent appel à contributions s’adresse aux doctorants qui souhaitent intervenir dans le cadre du Séminaire pratique de traduction.

Les contributions doivent s’inscrire dans le cadre défini par les axes proposés dans la présentation générale du Séminaire. Plusieurs types d’intervention peuvent être envisagés : une étude de cas concret (traduction commentée, étude comparée de traductions d’un texte, etc.), un exposé portant sur une thématique plus générale (histoire des traductions d’une œuvre, etc.) ou encore une présentation de publications récentes (ouvrage théorique, nouvelles traductions, etc.).

La durée des séances prévue étant de 1h30, le temps de parole des intervenants sera limitée à 30 min. Chaque exposé sera suivi d’un quart d’heure de discussion. Le calendrier provisoire des séances peut être trouvé dans la présentation générale du Séminaire.

Les candidats sont invités à envoyer leurs propositions avant le 5 octobre 2015 à l’adresse suivante : eugenepriadko@gmail.com.