Séminaire Histoire de la littérature russe, XVIIIe-XXe siècles (programme 2019-2020 semestre 1)

Ce séminaire se déroule le jeudi de 17h à 19h – Institut d’études slaves, 9, rue Michelet 75006 Paris –

(animé par Rodolphe Baudin et Luba Jurgenson)

Jeudi 19 septembre 2019 : Sara Dickinson, Università degli Studi di Genova, « “Toska po rodine” and Russianness before (and after) 1812».


Jeudi 26 septembre 2019 : Riva Evstifeeva, Sorbonne Université, «Traduire et éditer Baltasar Gracián en France et en Russie au XVIIIe siècle ».


Jeudi 14 novembre 2019 : Alexeï Evstratov, Université de Lausanne, « La (re)production littéraire en débat : le monde littéraire face aux changements techniques au 19e siècle ».


Jeudi 21 novembre 2019 : Catherine Géry, Institut national des Langues et Civilisations orientales, «Une histoire des écrivaines russes au XIXe siècle est-elle possible ? ».


Jeudi 29 novembre 2019 :
Margarita Vaysman, University of St Andrews, « Blindspots of a Theory, or the Curious Case of Nineteenth-Century Russian Metafiction ».


Jeudi 12 décembre 2019 : Loïk Maille, Université Paris Ouest, « James Fenimore Cooper et Léon Tolstoï : aux frontières de l’identité ».

 

cycle conférences à la BNF: l’Europe centrale et orientale, 1918-1939

Cycle de conférences à la Bibliothèque nationale de France
Un mercredi par mois d’octobre à 2019-juin 2020
Salle 70, 18h30-20h
entrée libre


Naissance d’un nouveau monde : l’Europe centrale et orientale, 1918-1939

Les traités de paix de 1918-1920 ont profondément bouleversé le visage de l’Europe centrale et orientale, acté la fin d’empires et de dynasties pluriséculaires et permis de répondre aux aspirations souvent anciennes d’un certain nombre de peuples. Pour autant, ces traités imposés aux puissances vaincues ont aussi créé de nouvelles tensions dans et entre ces jeunes États, inaugurant une période de relations complexes entre l’Europe de l’Ouest, Europe centrale et l’Europe de l’Est.

Première conférence le mercredi 16 octobre 2019 :
Enjeux de la nouvelle Europe médiane, Antoine Marès, Université de Paris-1 PanthéonSorbonne, Centre d’histoire de l’Europe centrale contemporaine.

Mercredi 13 novembre 2019 :
Les traités de 1919-1920, une paix ratée ? Jean-Michel Guieu, Université de Paris-1 Panthéon-Sorbonne.

Mercredi 11 décembre 2019 :
L’Europe centrale et orientale après 1917, une frontière du communisme : idéologies, pratiques, imaginaires, Sophie Cœuré, Université Paris-Diderot.

Mercredi 22 janvier 2020 :
Le populisme en Europe centrale et orientale, une réponse à la crise de modernisation ? Roman Krakovsky, Université de Genève, Global Studies Institute.

Mercredi 26 février 2020 : 
La Roumanie au sortir de la Première Guerre mondiale, triplex confinium d’empires passés, Traian Sandu, Paris 3-Sorbonne Nouvelle, Centre interuniversitaire d’études hongroises.

Mercredi 18 mars 2020 :
Espaces et trajectoires (post)-impériales : l’Albanie de l’entre-deux-guerres, Nathalie Clayer, EHESS, Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques.

Mercredi 22 avril 2020 : 
Les frontières de la Pologne (1919-1923) : traités de paix, autodétermination, affrontements sur le terrain, Frédéric Dessberg, Université de Paris-1 Panthéon-Sorbonne ; Écoles militaires de SaintCyr-Coëtquidan.

Mercredi 13 mai 2020 : 
Du sujet au citoyen : les nouvelles appartenances nationales dans les jeunes États-Nations de l’Europe centrale, Catherine Gousseff, CNRS.

Mercredi 10 juin 2020 : 
Les Juifs viennois de 1918 à la Shoah, Jacques Le Rider, EPHE.

Informations et programme des conférences : https://gallery.mailchimp.com/8809071461e9d58b588836687/files/40d1fe82-92ee-4322-8e09-03db166864e3/FICHE_Naissance_nouv_monde_16oct_V3_1_.pdf

Séminaire commun Eur’orbem: dates pour 2019-2020

Ce séminaire se déroule les jeudis de jeudis de 17h30 à 19h30

dans la salle de conférences

Eur’ORBEM, 9 rue Michelet, 75006 Paris.

  • 10 octobre 2019: Sara Dickinson (Université de Gênes): « Écritures féminines », Cécile Rousselet: « Figures féminines dans et de l’histoire : le cas du roman russe et yiddish entre 1920 et 1980 »
  • 7 novembre 2019: Audition de Mihai-Dan Cirjan, Audrey Kichelewski(Université de Strasbourg): «Entre justice, histoire et mémoire: les procès de criminels de guerre en Pologne populaire (1958-1989)», Roman Krakovsky(Université de Genève) : « Le populisme en Europe centrale»
  • 5 décembre 2019: Audition deHonel Hedjan, Maria Rubins(University College London): «LeMontparnasse russe : la diaspora littéraire dans le contexte transnational», Sylvie Archaimbault(CNRS): «Émergence des études slaves et différents glissements sémantiques liés à la notion de slavité».
  • 27 février 2020: Xavier Galmiche (Sorbonne Université)et Alfrun Kliems (Humboldt-Universität zuBerlin) sur le programme «Spiritualités alternatives en Europe centrale»
  • 19 mars 2020: Pawel Rodak (Université de Varsovie): «Documents intimes», Clara Royer (Sorbonne Université) : «Le mythe et l’archive»
  • 23 avril 2020: Galina Kabakova (Sorbonne Université): «Collecter, éditer, classer et exposer les contes», Bella Ostromooukhova «Droits d’auteur et pratiques de piratage en Russie: enjeux et controverses»
  • 30 avril 2020: Daria Sinichkina (Sorbonne Université), «LesChants d’Alexandriede Mixail Kuzmin comme support pour l’écriture d’un poème de Nikolaj Kljuev ou la poésie lyrique comme palimpseste», Myriam Truel (ENS Lyon), «À la conquête de nouveaux lecteurs: les éditeurs delubok, de “littérature de la rue”et de littérature pédagogique pour le peuple,leurs stratégies et leur évolution à travers l’étude de leurs catalogues»
  • 7 mai 2020:Rodolphe Baudin(Sorbonne Université)«Le discours ottoman de Fedor Emin et son évolution dans les années 1760 : de l’ambiguïté romanesque au didactisme poético-historique», Philippe Gelez (Sorbonne Université) « De l’esthétique contra Turcos à la turquerie romantique dans la littérature croate, 1750-1850»

Palabres du 11 octobre 2019 à l’Institut hongrois de Paris

Le mardi  11 octobre aura lieu la première séance des Palabres de cette année universitaire de 19h30 à 21h00.

Lieu : Institut hongrois

Programme:

Domaine yiddish
Yitskhok-Leybush Peretz, La nuit sur le vieux marché : songe d’une nuit de fièvre : pièce en quatre actes, avec prologue et épilogue, en vers, traduit du yiddish par Batia Baum, présentation Yitskhok Niborski, Paris, Bibliothèque Medem, 2016. Présenté par Delphine Bechtel, spécialiste de littérature yiddish, maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne.

Domaine hongrois
Guillaume Métayer (dir.), 1956 vu par les écrivains hongrois, Paris, Le Félin, 2016. Présenté par le directeur  de la publication.

Domaine polonais
Agnieszka Grudzinska, Victimes, témoins. Les écrivains polonais face à la Shoah (1940-1960), Paris, Classiques Garnier, 2016. Présenté par l’auteure.

sous réserve de modification

sur l’initiative du CIRCE (Centre Interdisciplinaire de Recherches Centre-Européennes) de l’Université Paris-Sorbonne

Les palabres centre-européennes

Il s’agit d’un panorama des livres sur l’Europe centrale.

Tous les deux mois, auteurs, traducteurs et éditeurs présentent l’actualité éditoriale de l’’Europe centrale en français (Allemagne, Autriche, Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, etc.) récemment parues en français.

Déposer ses publications dans HAL

La Loi (n° 2016-1321) du 7 octobre 2016 pour une République Numérique concerne chaque chercheur (pour la publication d’article en ligne cf. art.30 de la loi). Il existe plusieurs archives ouvertes (Open Access), nous nous intéressons ici à la plateforme HAL.

Cette plateforme développée par le CNRS permet d’accroître l’accessibilité des publications en ligne. Pour ce faire, il vous suffit de suivre pas à pas la fiche pratique proposée par Sorbonne Université : https://hal.sorbonne-universite.fr/page/fiches-pratiques#shs_1

Une nouvelle formation est proposée depuis peu à la BU de la Serpente. Cet atelier vise à accompagner les dépôts des chercheurs sur la plateforme HAL. Elle se déroule deux fois par mois et le pré-requis est d’avoir déjà une ou plusieurs publications. Inscription préalable auprès de Mme Mélanie Friche-Bigouroux http://melanie.friche-bigouroux@sorbonne-université.fr



Créer un carnet de recherche en ligne

Créer un carnet de thèse, ou un carnet de recherche, permet une mise à l’épreuve de sa propre écriture, sur des thématiques légèrement différentes de notre sujet de thèse, dans des champs composites. C’est l’espace par excellence de l’esquisse… mais aussi l’espace de l’erreur. Il ne s’agit surtout pas d’un carnet intime, mais plutôt d’un “galop d’essai” qui permet de nous entraîner pour la suite du voyage. C’est là un résumé des réflexions proposées lors de la formation doctorale par Sorbonne Université sur la pertinence d’un carnet de recherche et les vertus de l’écriture sur ce type de support, afin de valoriser ses travaux sur le web. Voir : http:// http://www.pearltrees.com/carnets_de_recherche/hypotheses/id24583306/item255474668