Exposition: “La mémoire se fond-elle dans le paysage ?”

C’est à la mémoire des violences de masse, telle qu’elle s’est déposée dans les forêts, les fleuves, les pierres, la mer, ou les murs et les pavés des villes que sera consacrée la partie principale de l’exposition. Les paysages portent des traces, souvent invisibles, laissées par les crimes commis sous les régimes de terreur, par les guerres.
L’exposition vise à ouvrir ces strates, ces palimpsestes, à diriger le regard vers les failles et les « non-dits » du paysage, vers « l’au-delà » de l’image qui se présente à lui.

http://eurorbem.paris-sorbonne.fr/spip.php?article979

Informations pratiques

Du vendredi 8 novembre au vendredi 29 novembre 2019
(ouvert du lundi au vendredi)
Centre Malesherbes
108, boulevard Malesherbes 75017 Paris
Gratuit (sur inscription obligatoire ici les personnes extérieures à Sorbonne Université)

Organisé par l’UMR « Eur’ORBEM » de Sorbonne Université, l’association Mémoires-en-Jeu et l’association CIMER.

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.